Comment calculer ces règles pour ne pas tomber enceinte de son petit ami

Le calcul des règles pour ne pas tomber enceinte de son petit ami est une méthode très utilisée par les couples qui veulent avoir un bébé. Cette méthode est basée sur le cycle menstruel de …

4.6/5 - (32 votes)

Le calcul des règles pour ne pas tomber enceinte de son petit ami est une méthode très utilisée par les couples qui veulent avoir un bébé. Cette méthode est basée sur le cycle menstruel de la femme, et permet de savoir quand il est possible d’avoir un rapport sexuel sans risque de grossesse. Mais comment fonctionne-t-elle ? Et comment peut-on l’utiliser pour connaître la période d’ovulation ? Nous allons voir çà en détail.

Ne pas oublier de prendre la pilule

Parfois, la femme n’a pas le temps de faire ses besoins avant d’aller à l’école. Elle ne peut donc pas prendre son petit déjeuner et sa collation, ni même boire un verre d’eau. Dans ce cas-là, elle risque de tomber enceinte. Elle doit prendre une pilule contraceptive tout au long de la journée pour éviter cela.

La pilule doit être prise régulièrement afin qu’elle soit efficace. Si vous oubliez une pilule, il suffit de prendre celle du lendemain sans problème. Cependant, si vous oubliez plusieurs pilules à la suite et que vous avez des rapports sexuels non protégés, il est possible que vous tombiez enceinte.

  • Si vous avez des relations sexuelles régulières sans préservatif
  • Si l’oubli concerne plusieurs contraceptifs successifs (plusieurs jours)

Calculer son cycle

La règle est simple. Si vous avez un cycle régulier et que celui-ci se situe entre 24 et 35 jours, alors il faut considérer que vous êtes en période d’ovulation. Cependant, si votre cycle est irrégulier ou si vous n’avez pas de cycles réguliers, cette règle ne s’applique plus.

Lire également :   Comment calculer le montant d'un prêt immobilier

Prendre la température

Il est important de savoir comment prendre la température, car cela permet d’éviter les infections urinaires.

Il faut également savoir qu’il existe plusieurs moyens pour prendre la température. On peut utiliser des thermomètres rectaux ou auriculaires.

Les thermomètres rectaux sont très efficaces, car ils permettent de mesurer la température interne du corps avec précision et rapidité.

Ils sont particulièrement utiles lors des débuts de grossesse et pendant l’allaitement.

Les thermomètres rectaux doivent être utilisés par un professionnel qui pourra vous conseiller sur le type de thermomètre à utiliser en fonction de votre cas spécifique. Pour ce qui est des thermomètres auriculaires, ils sont plutôt indiqués pour les nourrissons et les jeunes enfants, car ils permettent une mesure plus rapide que celle effectuée par un thermomètre rectal.

Ils sont souvent utilisés durant les premières années suivant la naissance d’un enfant afin d’évaluer sa fièvre et son état général.

Noter les symptômes

Noter les symptômes? Ce que je peux noter, c’est que la première fois quand j’étais enceinte, je n’avais pas de symptômes. A partir de ce moment là, j’ai commencé à avoir des douleurs au ventre et aux seins. Je suis allée voir mon médecin qui m’a dit que c’était normal et que ça allait passer! Cependant, ces douleurs sont revenues à chaque fois que j’ai eu mes règles. J’ai donc décidé d’aller voir un gynécologue pour savoir si tout était normal.

Il a vérifié mon col et il m’a dit qu’il y avait une infection vaginale. Comme il me l’a expliqué, le col était trop endommagé pour pouvoir faire un test de grossesse et la procédure habituelle ne permettrait pas de confirmer ma grossesse.

Lire également :   Comment trouver une croisiere pas trop chère

Il m’a conseillée de prendre du Spasfon afin d’atténuer les crampes et les douleurs abdominales qui étaient très présentes pendant la grossesse. Par la suite, j’ai appris par mon gynécologue que cette infection vaginale était provoquée par un champignon qui se propage facilement surtout pendant les règles car le sang est plus liquide (et donc plus facile à éliminer).

Il y a beaucoup de femmes qui ont des infections vaginales sans pour autant tomber enceinte! En effet, ce champignon peut se répandre sur le corps via une blessure ou encore par contact direct avec du matériel souillé (comme des tampons) ou par contact avec une personne ayant cette infection ! Nous devons toutes nous protéger afin d’empêcher sa propagation!

Utiliser un préservatif

Les préservatifs sont un moyen de contraception très simple.

Ils permettent d’éviter les grossesses non désirées et la transmission des maladies sexuellement transmissibles (MST). Cependant, il ne faut pas oublier que les MST peuvent être transmises par le biais d’une relation sexuelle sans protection.

Il est donc important de rappeler qu’il vaut mieux utiliser un préservatif pour éviter tout risque de grossesse ou de maladie sexuellement transmissible. Ce n’est pas parce que l’on a une relation protégée qu’on est à l’abri des risques ! Les préservatifs sont disponibles en vente libre en pharmacie et parapharmacie, mais également sur Internet.

Vous pouvez opter pour un modèle classique ou qui contient une substance spermicide afin d’augmenter son efficacité contraceptive et réduire le risque de rupture du préservatif.

Faire un test de grossesse

Les tests de grossesse sont souvent un moment stressant et angoissant pour les femmes.

Les règles sont le signal qui indique que vous êtes enceinte ou non. Si vous ne voulez pas tomber enceinte, il est important d’éviter de faire des rapports sexuels pendant cette période.

Lire également :   Comment trouver un ferrailleur à Paris

Vous pouvez toutefois utiliser la méthode du spermicide, cependant elle n’est pas efficace à 100%. Cette méthode consiste à introduire le spermicide lors du rapport sexuel afin d’empêcher le spermatozoïde de féconder l’ovule. Par conséquent, il est recommandé de prendre une contraception durant la semaine précédente au rapport sexuel à risque.

Il existe également des moyens simples comme le port du préservatif qui peut protéger contre les accidents et ainsi limiter les risques d’une grossesse non présente désirée.

Aller voir un médecin

Pour ne pas tomber enceinte, il est important de savoir qu’il existe des moyens simples et efficaces pour éviter de contracter une infection sexuellement transmissible (IST).

Le fait d’éviter les relations sexuelles non protégées peut suffire à prévenir la contamination. Dans le cas contraire, il est recommandé d’utiliser un préservatif masculin ou féminin lors de chaque rapport sexuel. Par ailleurs, l’utilisation du diaphragme n’est pas toujours conseillée, car celui-ci peut être difficile à mettre en place et peut entraîner des allergies chez certaines femmes.

Il est donc préférable d’appliquer les règles suivantes :

  • Evitez les rapports sexuels non protégés
  • Utilisez un préservatif pendant toute la durée de vos rapports
  • Si vous souhaitez avoir recours au sperme comme moyen de contraception, utilisez un spermicide

La meilleure méthode pour éviter de tomber enceinte est d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels avec son partenaire. Vous pouvez utiliser une méthode contraceptive qui vous convient le mieux. Il n’est pas recommandé d’utiliser des contraceptifs oraux à moins que vous ne soyez sûre qu’ils ne provoquent aucun effet secondaire.

Laisser un commentaire